Expositions à Paris en 2018

De l’envie d’avoir à portée de main un calendrier complet et à jour des quarante principaux musées, fondations et centres d’art parisiens, a germé l’idée de réunir les titres, les liens et les dates (sous réserve) de toutes les expositions de 2018 – en cours au 1er janvier et qui se succéderont avant le 31 décembre – sur une même page qui puisse servir à la fois de pense-bête pour les expositions présentes ou à venir et d’aide-mémoire quand celles-ci seront terminées.

Par ordre alphabétique : Les Arts Décoratifs, Le BAL, les Beaux-Arts de Paris, la Bibliothèque nationale de France, le Centre Pompidou, la Cité de l’architecture & du patrimoine, la Fondation Cartier pour l’art contemporain, la Fondation d’entreprise Ricard, la Fondation Henri Cartier-Bresson, la Fondation Louis Vuitton, le FRAC Île-de-France, le Grand Palais, l’Institut du monde arabe, le Jeu de Paume, la Maison de Victor Hugo, la Maison Européenne de la Photographie, la maison rouge, la Monnaie de Paris, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, le Musée Bourdelle, le Musée Cernuschi, le Musée de la Chasse et de la Nature, le Musée de Cluny, le Musée national Eugène Delacroix, le Musée national des arts asiatiques Guimet, le Musée Jacquemart-André, le Musée du Louvre, le Musée du Luxembourg, le Musée Maillol, le Musée Marmottan Monet, le Musée de l’Orangerie, le Musée d’Orsay, le Musée national Picasso-Paris, le Musée du quai Branly – Jacques Chirac, le Musée Rodin, le Musée Zadkine, le Palais Galliera, le Palais de Tokyo et enfin le Petit Palais.

Les Arts Décoratifs.

Christian Dior, couturier du rêve (jusqu’au 7 janvier 2018) | Constance Guisset, Design, Actio ! (jusqu’au 11 mars 2018) | De Calder à Koons, bijoux d’artistes de Picasso à Jeff Koons, la collection idéale de Diane Venet (du 7 mars au 8 juillet 2018) | Margiela, Les années Hermès (du 22 mars au 2 septembre 2018) | Roman Cieslewicz (du 3 mai au 23 septembre 2018) | Gio Ponti (d’octobre 2018 à janvier 2019) | Japonismes (du 15 novembre 2018 au 3 mars 2019) |


Le BAL.

Surveillance Index, Performing Books #1 (du 10 janvier au 27 janvier 2018) |


Beaux-Arts de Paris.

Karla Black (jusqu’au 7 janvier 2018) | Dessins de la collection Serguei Tchoban (du 8 janvier au 19 janvier 2018) |


Bibliothèque nationale de France – site François Mitterrand (galeries 1 et 2)

Paysages français, une aventure photographique 1984-2017 (jusqu’au 4 février 2018) | Dominique Perrault, la Bibliothèque nationale de France (du 10 avril au 22 juillet 2018) | Icônes de Mai 1968, les images ont une histoire (du 18 avril au 26 août 2018) |


Centre Pompidou.

Prix Marcel Duchamp 2017 (jusqu’au 8 janvier 2018) | André Derain 1904-1914, la décennie radicale (jusqu’au 29 janvier 2018) | Nalini Malini : La rébellion des morts, rétrospective 1969-2018 (jusqu’au 8 janvier 2018) | Photographisme. Klein, Ifert, Zamecznik (photo, jusqu’au 28 janvier 2018) | César (jusqu’au 26 mars 2018) | Sheila Hicks (du 7 février au 30 avril) | David Goldblatt (du 21 février au 7 mai 2018) | Chagall, Lissitzky, Malevitch. L’avant-garde russe  à Vitebsk (du 28 mars au 16 juillet 2018) | U.A.M. Une aventure moderne 1929-1958 (du 30 mai au 27 août 2018) | Franz West (du 12 septembre au 10 décembre 2018) | Le cubisme (du 17 octobre 2018 au 25 février 2019) |


Cité de l’architecture & du patrimoine. (grandes galeries)

Globes. Architecture & sciences explorent le monde (jusqu’au 26 mars 2018) | Georges-Henri Pigusson, Le modernisme transcendé (du 15 février au 2 juillet 2018) | Alvar Aalto, Second Nature (du 6 mars au 1er juillet 2018) |


Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Malick Sidibé, Mali Twist (jusqu’au 25 février 2018) | Junya Ishigami, Freeing architecture (printemps 2018) |


Fondation d’entreprise Ricard.

Duographie, Maurice Blaussyld & Samuel Richardot (jusqu’au 13 janvier 2018) | Julien Creuzet (du 23 janvier au 19 février 2018) | Tarik Kiswanson (du 6 mars au 21 avril 2018) |


Fondation Henri Cartier-Bresson.


Fondation Louis Vuitton.

Être moderne, le MoMA à Paris (jusqu’au 5 mars 2018) |


FRAC Île-de-France – Le Plateau.

Stéphane Dafflon, U+25A6 (du 1er février au 14 avril 2018) |


Grand Palais.

Gauguin l’alchimiste (jusqu’au 22 janvier 2018) | Irving Penn (jusqu’au 29 janvier 2018) | Frantisek Kupka (du 21 mars au 30 juillet 2018) | Artistes & robots (du 4 avril au 9 juillet 2018) | Venise au temps de Vivaldi et de Tiepolo (de septembre 2018 à janvier 2019) | Joan Miro, La couleur de mes rêves (du 1er octobre 2018 au 4 février 2019) | Michael Jackson (du 21 novembre 2018 au 20 février 2019) |


Institut du monde arabe.

Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’histoire (jusqu’au 14 janvier 2018) | Canal de Suez, quarante siècles d’une grande épopée (du 27 mars au 5 août 2018) |


Jeu de Paume.

Albert Renger-Patzsch, Ali KazmaSteffani Jemison (jusqu’au 21 janvier 2018) | Susan Meiselas, Raoul Hausmann, Damir Ocko (du 6 février au 20 mai 2018) | Gordon Matta-Clark, Bouchra Khalili, Daphné Le Sergent (du 5 juin au 23 septembre 2018) | Dorothea Lange, Ana Mendieta, Alejandro Cesarco (du 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019) |


Maison de Victor Hugo.

La folie en tête, aux racines de l’art brut (jusqu’au 18 mars 2018) |


Maison Européenne de la Photographie.

Zhong Weixing, Obsession Marlène, Claude Mollard, Brodbeck & de Barbuat, Pascal Maitre, Piero Livio (jusqu’au 7 janvier 2018) |


La maison rouge.

Etranger résident, la collection Marin Karmitz (jusqu’au 21 janvier 2018) | Ceija Stojka, une artiste rom dans le siècle (du 23 février au 20 mai 2018) | Blacks dolls, la collection Deborah Neff (du 23 février au 20 mai 2018) | Lionel Sabatté (patio, du 23 février au 20 mai 2018) | L’envol (du 16 juin au 28 octobre 2018) | Fermeture définitive


Monnaie de Paris.

Women House, La maison selon elles (jusqu’au 28 janvier 2018) | Subdodh Gupta (du 13 avril au 26 août 2018) |


Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme.

Héritage inespéré. Une découverte archéologique en Alsace (jusqu’au 28 janvier 2018) | René Goscinny. Au-delà du rire (jusqu’au 4 mars 2018) | Helmar Lerski, Pionner de la lumière (du 11 avril au 26 août 2018) |


Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Jean Fautrier (du 26 janvier au 20 mai 2018) | Mohamed Bourouissa, Urban Riders (du 26 janvier au 22 avril 2018) | Zao Wou-Ki, L’espace est silence (du 1er juin 2018 au 6 janvier 2019) |


Musée Bourdelle.

Bourdelle et l’antique, une passion moderne (jusqu’au 4 février 2018) | Transmission/transgression, maître et élèves dans l’atelier de Bourdelle (d’octobre 2018 à février 2019) |


Musée Cernuschi.

Park In-kyung, Lee Young-Sé (jusqu’au 7 janvier 2018) | Parfums de Chine : la culture de l’encens au temps de empereures (de mars à août 2018) | Trésors de Kyoto, trois siècles de création Rinpa (d’octobre 2018 à janvier 2019) |


Musée de la Chasse et de la Nature.

Beau doublé, monsieur le Marquis ! Sophie Calle et son invité Serena Carone (jusqu’au 11 février 2018) |


Musée de Cluny.

Le Verre, un Moyen Âge inventif (jusqu’au 8 janvier 2018) | La première sculpture gothique en Île de France (automne 2018) |


Musée national Eugène Delacroix.

Regards sur une collection, Christine Angot invitée au musée Delacroix (jusqu’au 8 janvier 2018) |


Musée national des arts asiatiques Guimet.

Carte blanche à Jayashree Chakravarty (jusqu’au 15 janvier 2018) | Images birmanes, trésors photographiques du MNAAG (jusqu’au 22 janvier 2018) | Enquêtes vagabondes, le voyage illustré d’Emile Guimet en Asie (jusqu’au 12 mars 2018) | Daimiyos, les seigneurs de la guerre au Japon (de février à mai 2018) |


Musée Jacquemart-André.

Le jardin secret des Hansen, La collection Ordrupgaard (jusqu’au 22 janvier 2018) | Mary Cassatt, Une impressionniste américaine à Paris (du 9 mars au 23 juillet 2018) | Caravage à Rome, amis & ennemis (du 21 septembre 2018 au 28 janvier 2019) |


Musée du Louvre.

François Ier et l’art des Pays-Bas (jusqu’au 15 janvier 2018) | Dessiner en plein air, variations du dessin sur nature dans la première moitié du XIXe siècle (jusqu’au 29 janvier 2018) | Théâtre du pouvoir (jusqu’au 2 juillet 2018) | Delacroix (du 26 mars au 23 juillet 2018) | Le marquis de Campana (de septembre 2018 à janvier 2019) |


Musée du Luxembourg.

Rubens, Portraits princiers (jusqu’au 14 janvier 2018) | Le jeune Tintoret (du 7 mars au 1er juillet 2018) | Alfons Mucha (de septembre 2018 à janvier 2019)


Musée Maillol.

Pop Art, Icons thats matter, collection du Whitney Museum of American Art, New York (jusqu’au 21 janvier 2018) | Foujita (du 7 mars au 15 juillet 2018) | Alberto Giacometti (du 14 septembre 2018 au 20 janvier 2019)


Musée Marmottan Monet.

Monet collectionneur (jusqu’au 14 janvier 2018) | Corot, peindre la figure humaine (du 8 février au 8 juillet 2018) |


Musée de l’Orangerie.

Dada Africa, sources et influences extra-occidentales (jusqu’au 19 février 2018) | Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet (du 13 avril au 20 août 2018) | Renoir père et fils, peinture et cinéma (du 16 octobre 2018 au 14 janvier 2019) |


Musée d’Orsay.

Degas Danse Dessin. Hommage à Degas avec Paul Valéry (jusqu’au 25 février 2018) | Âmes sauvages. Le symbolisme dans l’art des pays baltes (du 10 avril au 15 juillet 2018) | En couleurs, la sculpture polychrome en France 1850-1910 (du 11 juin au 23 septembre 2018) | Picasso bleu et rose (du 18 septembre 2018 au 6 janvier 2019) | Eiffel et Paris (novembre 2018) |


Musée national Picasso-Paris.

Picasso 1932. Année érotique (jusqu’au 11 février 2018) | Picasso 1947, un don majeur au Musée national d’art moderne (du 24 octobre 2017 au 27 janvier 2018) | Guernica (du 27 mars au 29 juille 2018) | Chefs-d’oeuvre (du 4 septembre 2018 au 13 janvier 2019) |


Musée du quai Branly – Jacques Chirac.

Les Forêts natales, arts d’Afrique équatoriale atlantique (jusqu’au 21 janvier 2018) | Le Pérou avant les Incas (jusqu’au 1er avril 2018) | Peintures des lointains (du 30 janvier au 28 octobre 2018) | Enfers et fantômes d’Asie (du 10 avril au 15 juillet 2018) | Le magasin des petits explorateurs (du 22 mai au 7 octobre 2018) |


Musée Rodin.

Rodin et la danse (du 6 avril au 22 juillet 2018) |


Musée Zadkine.

Être pierre (jusqu’au 11 février 2018) | Hubert Duprat, invité du musée Zadkine (d’octobre 2018 à février 2019) |


Palais Galliera.

Fortuny, un espagnol à Venise jusqu’au 7 janvier 2018) | Margiela / Galliera, 1989-2009 (du 3 mars au 15 juillet 2018) |


Palais de Tokyo.

Carte blanche à Camille Henrot, Days are Dogs (jusqu’au 7 janvier 2018) | Les Mains sans sommeil (jusqu’au 7 janvier 2018) | Le Toguna, Le lieu de tous les savoirs (à partir du 11 janvier 2018) | Saison Discorde, Fille de la Nuit : Neïl Beloufa, Kader Attia & Jean-Jacuqes Lebel, Georges Henry-Longly, Massinissa Selmani, Marianne Mispelaëre, Anita Molinero) (16 février-13 mai) | Saison Enfance : Encore un jour rêvé pour le poisson-banane, Laure Prouvost, Julieta Garcia Vazquez, Bronwyn Katz (22 juin-9 septembre 2018 | Carte blanche à Tomas Saraceno (automne 2018) |


Petit Palais.

L’art du pastel de Degas à Redon, la collection du Petit Palais (jusqu’au 8 avril 2018) | Les Hollandais à Paris, 1789-1914. Van Gogh – Van Dongen – Mondrian (du 6 février au 13 mai 2018) | Les Impressionnistes à Londres. Artistes en exil, 1870-1904 (du 21 juin au 14 octobre 2018) | Jakuchu, le royaume coloré des êtres vivants (de septembre à octobre 2018) | Fernand Khnopff (1858-1921). Le maître de l’énigme (du 11 décembre 2018 au 17 mars 2019) | Jean-Jacques Lequeu (1757-1826). Bâtisseur de fantasme (du 11 décembre 2018 au 17 mars 2019) |